Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Test RP de Olympe Statler [OK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Trinity

MAÎTRE DU JEUIntelligence artificielle


▐ MESSAGES : 172
▐ INSCRIPTION LE : 27/12/2009

MessageSujet: Test RP de Olympe Statler [OK]   Sam 6 Mar - 19:50

  • Nous voilà à la première étape de ta validation. Afin d'être validée et de pouvoir poster en jeu, tu devras nous prouver que tu es capable de remplir les 20 Lignes demandées, voir plus, tu n'es pas sans savoir que les RP sont toujours plus intéressants lorsqu'ils sont bien travaillés. Pour réaliser ton Test de RP, nous allons te proposer un sujet et ainsi tu devras mettre au point ton RP en fonction de ce sujet et le poster à la suite de ce message. Une fois que cela sera fait, je m'occuperai de lire ce que tu as écris et me chargerai de valider ton test si ce dernier est correct. Voilà, nous te souhaitons à présent bonne chance !

      Sujet : Olympe a toujours vécu dans le luxe et dans les privilèges. Promise à un brillant avenir, elle a pourtant tout laissé tomber afin de combattre le Conseil. Ce que nous aimerions que tu détailles dans ce test c'est le moment où Olympe a annoncé à sa mère qu'elle a laissé tomber ses études et surtout pourquoi elle a décidé de le faire, n'oubliez pas qu'elle reproche à sa mère d'être encore membre du Gouvernement.


    Comme dit plus haut, ton post devra obligatoirement contenir les 20 Lignes demandées. Si jamais le sujet ne t'inspire pas, tu peux toujours me contacter par mp, l'intelligence artificielle que je suis devrait réussir à trouver un notre bon sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▐ MESSAGES : 4
▐ INSCRIPTION LE : 06/03/2010
▐ DOUBLONS : Pas le moindre
▐ STATUT : Aux Monicans
▐ ÂGE DU PERSO : Vingt-quatre ans
▐ COPYRIGHT : © mtomorrow


INSIDE YOUR MIND
♦ CAPACITÉS: Aucune
NIVEAU DE CONTRÔLE:
0/100  (0/100)
♦ RELATIONS:
MessageSujet: Re: Test RP de Olympe Statler [OK]   Sam 6 Mar - 22:13

Comme une alerte, un sixième sens, Olympe avait senti le drame poindre dès l'instant où elle avait franchi la porte du vaste bureau. Si elle avait été tout à fait honnête avec elle, la jeune Statler aurait admis qu'elle avait toujours su que ce moment, intense et nécessaire, serait l'un des plus difficiles à passer, non seulement pour elle mais surtout pour celle qu'elle venait voir, celle qu'elle devait avertir, celle qui devait savoir. Il fallait qu'elle sache et, d'ailleurs, Olympe ne pensait pas un seul instant à la protéger ou l'épargner. Quelque part, en venant, la jeune femme espérait lui faire suffisamment de mal pour qu'elle comprenne, pour qu'elle voit les choses comme elles étaient et non comme elle aurait aimé qu'elles soient. Elle, c'était sa mère.

Aussi Olympe ne fût-elle pas étonnée de sentir l'angoisse montée en elle au moment où sa mère lui avait signifié qu'elle pouvait s'asseoir. Le geste était concis, propre et sans équivoque, et la fille reconnaissait bien là la grande politicienne qu'était Laura Statler. Elle l'avait toujours traitée avec autant d'égard que le moindre de ses collaborateurs, c'était dire un protocole bien rôdé qui la dispensait de toutes les attentions. L'amertume de cette idée brûla la gorge d'une Olympe qui ne fût que plus certaine de devoir dire ce que, profondément, elle avait toujours pensé.
Ainsi l'introduction fût-elle rude. « Quoi que je dise - et crois-moi bien que cela mérite de ton temps, précisa-t-elle, je veux que tu me laisses finir. » Si Olympe avait voulu jouxter la diplomatie dès le premier instant, le regard qu'elle gardait profondément ancré dans celui de sa mère en disait long sur sa volonté à être réellement conciliante. « C'est important, insista-t-elle. » Car Laura Statler n'était pas la femme des compromis qu'on pouvait espérer non plus ; Olympe, elle, le savait. L'exigence, la rigueur, elle connaissait tout cela rien que par la filiation de sang. C'était aussi cela de s'appeler Statler.

Le préambule disposé et bien consciente de la relative patience de sa génitrice, Olympe ne laissa pas la moindre seconde lui filer entre les mains ; d'ailleurs, sa promptitude, proche de la précipitation, la confondit dans un manque d'égard qu'elle ne regretta qu'après coup. « Je ne veux plus devenir avocate. » Comme l'information tomba comme un couperet, elle fût elle-même soufflée de la sécheresse de son discours. Pour autant, son esprit était tiraillé par d'autres démons. « En fait, se reprit-elle, j'ai déjà renoncé à ces études. Je ne suis pas là pour t'en demander ta permission. » Quoi qu'elle fût suffisamment indépendante, Olympe avait toujours fait l'objet d'ambitions digne de son statut, digne de sa mère ; voilà pourquoi cette précision prenait tout son sens. « J'ai joué pendant des années à la fille modèle. J'ai consenti à suivre le chemin que tu m'as tracée, j'ai accepté les projets que tu as fondés pour moi et j'ai même toléré que tu ailles à l'encontre de tous les principes élémentaires de justice, mais... » Elle ne sut pas exactement pourquoi, mais Olympe ne put poursuivre immédiatement.
L'idée de blâmer sa mère ne lui était pas insupportable, loin de là, mais elle semblait refuser d'utiliser des mots qui furent trop acérés, ou seulement trop sincères. Aussi franche et aussi digne se voulait-elle, briser des éclats de verre sur la surface limpide et cristalline d'un individu ne la confortait dans aucune de ses valeurs. Ce qu'elle voulait à cette heure, c'était de la franchise. Envers elle-même, certes, mais surtout envers le monde dans son ensemble... et le monde commençait dans ce bureau.

« Je refuse d'être comme toi, trancha-t-elle finalement. Je refuse de me retrouver à cinquante ans dans un vaste bureau d'un gouvernement hypocrite et abusif à reporter sur mon enfant mes ambitions déchus sous le méprisable prétexte de la lâcheté. Je refuse de servir une cité qui fait prévaloir les intérêts des puissants avant ceux de la communauté dans son ensemble simplement parce qu'ils sont bien-nés. Et, surtout, je refuse de passer ces prochaines années à te voir collaborer sciemment et égoïstement à la destruction d'un monde sans rien n'y avoir fait. »

S'arrêter fût pénible, mais réaliser la froideur de ses propos le fût au moins autant. Olympe n'éprouva aucun remord ; mais elle ne se sentait pas mieux non plus. « Laisse-moi essayer de changer ce monde. Cette perfection. Et si tu ne le fais pas... je crois que je n'aurais définitivement plus rien à regretter ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sonja Adama

FONDATRICE ♦ You call me, I come to you in pieces


▐ MESSAGES : 391
▐ INSCRIPTION LE : 27/12/2009
▐ DOUBLONS : Hera I. Deklava
▐ STATUT : Agent Monican
▐ ÂGE DU PERSO : 25 ans
▐ COPYRIGHT : © ava;Sulky


INSIDE YOUR MIND
♦ CAPACITÉS: Pyroxénie
NIVEAU DE CONTRÔLE:
0/100  (0/100)
♦ RELATIONS:
MessageSujet: Re: Test RP de Olympe Statler [OK]   Sam 6 Mar - 22:45

Ce test est parfait, je le valide sans soucis.
Tu peux à présent commencer ta fiche. Tu recevras une note scénaristique par mp afin de t'informer d'un point important au sujet d'Olympe. Ensuite, tu pourras donc commencer ta fiche tranquillement.

_________________
I'M SEEING MY DREAMS AND YOU AREN'T THERE BECAUSE IT'S OVER ...
All at once, I had it all but it doesn't mean anything now that you're gone. From above, seems I had it all but it doesn't mean anything since you're gone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomsday-rpg.forumactif.com

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test RP de Olympe Statler [OK]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Test RP de Olympe Statler [OK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
d o o m s d a y ™ ♣ Tome I : Revolution :: i n t r o d u c t i o n :: R E G I S T R E :: Tests de RP-